• Presse
Vincent et son éducateur Maxime publient leur livre de rébus

Vincent et son éducateur Maxime publient leur livre de rébus, par A. C-E

Vincent n'a que 12 ans, mais il a déjà sorti son premier livre.
Ce jeune, plein d'imagination, a créé une quarantaine de rébus, que tous peuvent s'amuser à résoudre.

Le projet a commencé il y a deux ans. Vincent, jeune de 12 ans en classe de 5e, s'est lancé dans l'aventure avec Maxime Vergé, éducateur spécialisé au centre médico-socio-éducatif Béroï.

«Vincent est quelqu'un de très créatif, qui a beaucoup d'imagination, mais qui a tendance à se dévaloriser, explique Maxime Vergé. Je souhaitais monter un projet avec lui pour lui montrer qu'il pouvait faire quelque chose.»
En avril 2015, les deux découvrent un livre de rébus dans une bibliothèque. Le principe plaît immédiatement à Vincent, qui se met à en créer lui-même. Pendant plusieurs mois, Vincent et Maxime se voyaient deux fois par semaine, pour imaginer ensemble ces jeux. «On en avait fait une cinquantaine au début, mais certains étaient trop difficiles, on a dû les enlever», ajoute Vincent.
Le centre Béroï est une structure dépendante de l'ARSEAA (Association régionale pour la sauvegarde de l'enfant, de l'adolescent et de l'adulte). Ils ont donc pu être reçus par un cadre à Toulouse, qui a été charmé par leur projet. Vincent a pu définir ce qu'il voulait, comme le format carré. Le livre a été créé, puis imprimé en 100 exemplaires, pour un coût de 700 €, entièrement pris en charge par l'ARSEAA. «Je n'y croyais pas que ça allait être vraiment imprimé, ça m'a fait plaisir de voir le résultat final», avoue Vincent. «On voulait vraiment mettre en avant ses dons», ajoute Maxime Vergé.
Pour l'instant, le livre se trouve à Béroï, mais les deux compères voudraient pouvoir le présenter en mairie, à la médiathèque, et dans les écoles lourdaises.


Le chiffre : 100

exemplaires >imprimés. Le livre de Vincent contient une quarantaine de rébus, pour tous les niveaux.


Des projets en continu

Le centre médico-social éducatif Béroï s'occupe d'une petite trentaine de jeunes. Ceux-ci sont divisés en trois groupes, chacun accompagné d'éducateurs spécialisés, de professeurs et de plusieurs thérapeutes. Chaque groupe mène plusieurs projets. Le groupe de Vincent travaille actuellement sur la création d'un manga. Le livre de Vincent est un projet qui vient de se terminer, mais l'aventure continue, puisque chacun peut envoyer ses rébus à l'adresse accueil.beroi@arseaa.org.

 

Source: 
La Dépêche - Hautes-Pyrénées
date: 
Lundi, 8 mai, 2017